Les services de stockage dans le cloud ne manquent pas : Dropbox, Box, Google Drive, OneDrive. Les plus utilisés restent les deux derniers. La combinaison magique du prix et l'intégration avec d'autres services Google et Microsoft justifient leur popularité, que ce soit auprès du grand public ou des entreprises. Mais bien que les deux sociétés offrent la même chose de base, il existe des différences qui font que l'un sera mieux que l'autre en fonction des besoins.

La première grande différence est ce qui est offert pour le prix demandé. Toute personne cherchant le prix le plus bas pour un maximum de stockage cloud devrait regarder sur Google. La société propose un service appelé Google One qui offre un stockage partagé fonctionnant avec tous les services de la firme, y compris Drive et Photos. Il aussi possible d'étendre le stockage aux membres de votre famille Google.

D'une part, il y a le plan gratuit avec 15 Go que tous les utilisateurs de comptes Google obtiennent par défaut. Toute personne ayant besoin de plus d'espace de stockage peut payer 19,99€ par an pour 100 Go de stockage, 29,99€ pour 200 Go ou 99,99€ pour un énorme volume de 2 To. Cette dernière offre apporte également un remboursement de 10% (sous forme de crédits) sur les achats effectués dans la boutique Google Store.

La tarification de Microsoft est un peu différente. Au lieu de facturer uniquement le stockage, Microsoft transforme OneDrive en un abonnement à Office 365. La version Famille coûte 99€ par an, pour obtenir Word, Excel, PowerPoint, Outlook, ainsi qu'Access et Publisher pour PC, et 1 To de stockage OneDrive. En plus de cela, Office 365 Famille peut être partagé avec jusqu'à cinq autres personnes, chacune disposant de son propre téraoctet de stockage. Vous pouvez également payer 69€ pour Office 365 Personal, ce qui vous donne Office et un seul 1 téra de stockage. Pour les PME, trois abonnements sont proposés : Business (8,8 € HT par utilisateur/par mois), Business Premium (10,5 € HT par utilisateur/par mois avec Teams et SharePoint en plus) et Business Essentials (4,20 € HT par utilisateur/par mois versions de bureau des logiciels Office non incluses).

Il est aussi possible d'ajouter de l'espace de stockage supplémentaire à un compte unique. Pour 2 To de stockage, par exemple, vous paierez 10 € de plus par mois ou 120 € par an. C'est plus du double comparé à Google, mais en plus de l'espace de stockage, il y a quand même Office. Les deux services offrent ainsi un bon rapport qualité-prix mais pour des raisons différentes.

Gagnant pour la valeur : Microsoft.

Gagnant pour le montant de stockage pur : Google.

En matière de recherche

Il existe des différences notables entre les deux services sur la manière d'y trouver des fichiers. Et, sans surprise, Google a un avantage certain. Lors d'une recherche sur Google Drive, les résultats potentiels commencent à s'afficher juste en dessous de la zone de recherche au fur et à mesure de la saisie. C'est très pratique lorsqu'un mot spécifique est cherché dans le titre ou au début du contenu d'un document. Contrairement à la recherche OneDrive de Microsoft, qui ne fait rien tant que vous n'appuyez pas sur la touche Entrée du clavier.

Gagnant : Google Drive

Sur le bureau de l'ordinateur 

OneDrive, comme tout utilisateur de Windows 10 le sait, est intégré directement dans le système d'exploitation. Une fois que connecté, on peut accéder à tous ses fichiers OneDrive directement depuis l'Explorateur, ainsi que décider quels fichiers stocker en local ou dans le cloud.

La même chose est faisable avec Google Drive, via une application appelée Backup and Sync. Tout comme OneDrive, il se comporte comme un dossier sur votre ordinateur, et toutes les données sont synchronisées avec Google Drive en ligne.

Gagnant : Egalité

Chiffrement de bout en bout

Aucun des deux services n'offre un chiffrement de bout en bout. Cela signifie qu'il n'est pas possible de chiffrer des fichiers sur votre PC, de les envoyer vers le cloud (sur un canal chiffré), puis de les placer sur les serveurs de Google ou de Microsoft, vous seul détenant la clé pour les décrypter.

Au lieu de cela, les fichiers sont envoyés sur le cloud via un chiffrement HTTPS, puis Google et Microsoft sécurisent tous deux vos fichiers en utilisant leurs propres clés. Cette méthode rend beaucoup plus difficile, voire impossible, pour les pirates de décrypter les données s'ils s'introduisent sur les serveurs OneDrive ou Google Drive. Cela signifie cependant que ces entreprises peuvent toujours lire vos fichiers, si elles le souhaitent, ou les remettre aux forces de l'ordre si elles y sont contraintes.

Toute personne intéressée par une option E2EE (chiffrement de bout en bout) peut soit chiffrer elle-même tous ses fichiers OneDrive ou Google Drive, bien que cela puisse se compliquer très rapidement. Des services conçus pour E2EE existent cependant, ou des utilitaires comme Cryptomator, une option open source qui chiffre les données de votre OneDrive ou Google Drive.

Gagnant : Egalité

Une sécurité accrue

Il est peu probable que des pirates s'introduisent sur les serveurs de Microsoft ou de Google pour voler votre plan de jeu Fantasy Football. Voler les identifiants de votre compte pour accéder à vos plans, cependant, est très possible. Le problème avec les services de stockage cloud est que si un pirate obtient le nom d'utilisateur et le mot de passe, il a accès à tout. OneDrive a récemment introduit une fonctionnalité qui peut aider : le coffre-fort personnel.

Pas d'ajout d'un chiffrement supplémentaire aux fichiers. Elle ajoute plutôt une couche supplémentaire d'authentification pour les fichiers sensibles, comme une empreinte digitale ou un scan facial, un code PIN, un code d'authentification envoyé par e-mail ou SMS. Personal Vault ne semble pas encore prendre en charge les clés de sécurité, mais il est possible d'utiliser une Yubikey pour obtenir des codes d'authentification. Les utilisateurs disposant d'un compte gratuit peuvent ajouter jusqu'à trois fichiers, tandis que les abonnés d'Office 365 peuvent ajouter un nombre illimité jusqu'à leur limite de stockage. Une fois le coffre-fort personnel ouvert, il le reste jusqu'à ce que Microsoft détecte 20 minutes d'inactivité avec vos fichiers. Nos confrères d'IDG ne recommandent pas cette fonction en remplacement des documents qui devraient être protégés avec E2EE, mais c'est un ajout intéressant.

Gagnant : OneDrive

Conclusion

Disons que c'est un match nul. Les deux services fonctionnent très bien, mais pour des personnes ayant des besoins différents. Si vous êtes plutôt applications de bureau et Microsoft Office, et que vous aimez la notion de coffre-fort personnel, alors OneDrive est le choix évident. Si, cependant, tout ce que vous faites tourne autour de Gmail, Docs, et Sheets alors Google Drive est le meilleur choix. Google Drive est également le meilleur pour ceux qui sont purement intéressés à obtenir autant de stockage que possible au meilleur prix. Une fois les besoins identifiés, le meilleur choix entre ces deux services devient évident.Sur le stockage