Google
recherche sur SoS Informatique 44

 

 

 

 

 

Nécessite flash player sur le site macromédia

 

jeux_detente_humour2.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A bord du Transsibérien virtuel

Neuf mille kilomètres de chemin de fer et près de mille gares pour un circuit mythique : le Transsibérien. Si ni votre portefeuille ni votre emploi du temps ne vous permettent d'emprunter cette voie légendaire, vous pouvez désormais profiter d'un ersatz du voyage, grâce à l'association des chemins de fers russes et de Google qui proposent, en ligne, un voyage virtuel à bord du Transsibérien.

 

Au départ de Moscou, vous atteindrez Vladivostok au terme de ce voyage virtuel et traverserez plus de 80 des 990 gares qui émaillent le parcours, le tout comme si vous regardiez par la fenêtre du train.

Vous aurez le luxe de choisir votre musique pour rythmer votre balade : opter par exemple pour la typique mélodie à trois temps du train, ou jouer à fond la carte de l'immersion en se branchant sur la radio russe, en général diffusée à plein volume dans les compartiments, à l'intérieur du Transsibérien. Ou encore, comme beaucoup de voyageurs, profiter des longues heures de voyage pour relire ses classiques : Guerre et Paix (Tolstoï) et Les Ames mortes (Gogol) sont, entre autres, proposés en livres audio (en version originale, forcément).

Photo : H.B.

Par la fenêtre de votre lecteur vidéo vous apercevrez la Volga (vidéo ci-dessus) et son affluent, la Kama, que vous traverserez, avant d'atteindre, à la lisière de l'Oural, la ville de Iekaterinbourg, tristement célèbre pour avoir vu le tsar Nicolas II et toute sa famille s'y faire assassiner en 1918. Puis, juste après avoir traversé l'Ob, le fleuve préféré des cruciverbistes, vous arriverez en gare de Novossibirk, la plus grande de toute la Sibérie, au terme de la moitié seulement de votre voyage.

Vous frôlerez ensuite de quelques kilomètres la frontière mongole, en passant par Irkoutsk tandis que le chemin de fer vous fera longer l'immensité bleue miroir du lac Baïkal, la plus grande réserve d'eau douce au monde.

Photo : H.B.

Mais, en se rapprochant encore plus de la frontière, à Ulan-Ude, vous ne verrez malheureusement pas les visages changer en même temps que les paysages. Quand les grandes carrures aux yeux bleus de Russie laissent place au visages ronds et marqués par le soleil de Mongolie, tandis que les forêts de bouleaux se dispersent et s'ouvrent sur les immenses plaines de Sibérie.

Photo : H.B.

Puis, enfin, quand le train prendra la direction de l'Amour, vous verrez, petit à petit la fin du continent se rapprocher et finirez votre cyberpériple à l'extrême de l'Extrême-Orient, Vladivostok, littéralement : le seigneur de l'Est.

   
   

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  recevoir la newsletter tous les mois.

Votre adresse e-mail :

 

Nécessite flash player sur le site macromédia

 

 

 

 

 

  Testez la vitesse de votre ligne ADSL.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   accueil/association/services/promotion/contact/webmaster