Sept sites français de groupes mythiques
De Police aux Rolling Stones, les grands groupes britanniques de rock des années 70 ont pignon sur la Toile grâce aux sites créés et entretenus par leurs fans.

Vincent Birebent , Micro Hebdo, le 07/03/2006 à 07h00

Pinksite : plutôt David Gilmour ou Syd Barret ?

A voir la reformation du groupe lors du concert londonien du Live8, on pourrait croire les Pink Floyd repartis pour un tour. Reste que l'histoire mouvementée du groupe, narrée ici avec force détails et documents photo, laisse à penser qu'il n'en sera rien. En effet, à la lecture des pages de ce site, on voit bien que l'histoire de Pink Floyd est parsemée de conflits, de chocs d'ego, de plongées dans la folie et plus récemment de procès et autres suites judiciaires concernant les droits des chansons.

Reste la musique, planante, parfois proche du divin et qui au final constitue une oeuvre riche et variée, oscillant entre classicisme et avant-gardisme, pop et expérimentation.

L'avis de la rédaction

On aime

Les biographies des membres du groupe, les interviews, le détail des albums avec des critiques pour chaque.

On n'aime pas

Rien.

Mention Très bien


Pyzeppelin.free.fr : haut dans les cieux

Groupe emblématique, précurseur (avec Deep Purple, MC5, The Stooges et quelques autres) du son hard, Led Zeppelin a marqué l'histoire du rock and roll. Ce site rend hommage à ses quatre membres avec moult photos et biographies. Si l'esthétique reprenant des éléments graphiques des premiers albums est très soignée, le contenu n'est pas en reste. L'itinéraire de Jimmy Page, Robert Plant, John Bonham et John Paul Jones est disséqué, et de nombreuses interviews de proches de ces quatre monstres émaillent le site.

Pour les fans irréductibles, la section Bootleg est à visiter d'urgence, détaillant la collection personnelle du webmaster en matière de concerts, enregistrements studio et autres curiosités difficilement trouvables, à part dans des conventions de passionnés. Alors, prenez votre billet et laissez-vous planer très haut dans les nuages, à la recherche d'un escalier vers les cieux.

L'avis de la rédaction

On aime

La mise en page, les infos nombreuses, les interviews, la traduction des paroles.

On n'aime pas

Rien.

Mention Très bien


Totalqueen : God Mercury

Quatorze ans après la mort de Freddy Mercury, son souvenir reste intact dans le coeur des fans de Queen. Normal, quand on a incarné par sa voix et son charisme l'archétype de la rock star fantasque et talentueuse, à la fois totalement inaccessible et complètement humaine. Freddy hante donc les pages de ce site, laissant ici le souvenir d'une prestance extraordinaire sur scène, là, celui d'un timbre de voix hors du commun.

Total-Queen passe en revue tous les disques et enregistrements vidéo du quatuor, officiels ou non, et revient via de nombreuses anecdotes sur la carrière de ce groupe atypique. Dommage simplement que certains liens ne fonctionnent pas.

L'avis de la rédaction

On aime

Le détail des paroles, la liste des concerts et autres vidéos et enregistrements non officiels.

On n'aime pas

Les quelques liens qui ne fonctionnent pas.

Mention Très bien


Clashphotorockers : les vrais punks ne meurent jamais

Très esthétique, ce site retrace l'épopée des Clash, seul groupe punk avec les Sex Pistols à être passé à la postérité dans le grand public. Mais pour raconter cette histoire, les auteurs de ces pages ont choisi de l'illustrer uniquement de photos d'époque. Pas de descriptifs écrits des albums ou tournées, mais des centaines de clichés dont l'intégralité des pochettes des albums, 45 tours et autres concerts pirates (il y en a légion).

On notera en particulier la section Bordel du site où l'on découvre les membres du groupe posant avec Mick Jagger, David Bowie mais aussi Jello Biaffra (des Dead Kennedys) ou Corinne, la bassiste de Téléphone.

L'avis de la rédaction

On aime

La masse de photos, l'esthétique du site reprenant celle des premières pochettes des albums des Clash.

On n'aime pas

L'absence de textes explicatifs.

Mention Bien


Police : 22, v'là Sting et sa bande

En une seule page (très longue, il est vrai), une fan détaille l'histoire de Police, groupe pop rock apparu à la fin des années soixante-dix, au moment où les ados du Royaume-Uni n'avaient d'yeux et d'oreilles que pour le mouvement punk. Mais, en cinq albums, ce trio composé de Sting, Stewart Copland et Andy Summers s'imposera comme le grand groupe de la fin de la décennie.

Biographie des trois membres, courtes explications sur les albums et les titres qu'ils comportent, détail des paroles (mais sans traduction), ce site se concentre sur l'essentiel. D'où un petit goût d'inachevé qui nécessitera de chercher des sites anglais pour en savoir plus sur le sujet.

L'avis de la rédaction

On aime

Les biographies, les retranscriptions des paroles des chansons.

On n'aime pas

La mise en forme en une seule page, l'absence de documents photo et vidéo.

Mention Assez bien


Sympathyforthedevils : pierre qui roule depuis 42 ans

Qui aurait parié en 1964 que 42 ans plus tard la bande de Mick Jagger et Keith Richards écumerait encore les stades pour le plus grand plaisir de ses fans ? Ce site, émanation du fan-club français des Stones, retrace leur épopée, ses grands moments et ses périodes d'ombres. Si les auteurs ne s'attardent pas sur Jagger et Richards, ils sont bien plus prolixes sur le parcours des autres, en particulier ceux de Ian Stewart, le premier pianiste des Stones, et Brian Jones, icône des années 60 mort noyé dans sa piscine.

Un moteur de recherche permet de consulter un grand nombre de bootlegs disponibles de par le monde, classés par année de sortie et lieu d'enregistrement. Une véritable mine d'or pour les fans.

L'avis de la rédaction

On aime

La biographie des membres les moins connus des Stones, le moteur de recherche d'enregistrements non officiels.

On n'aime pas

La mise en page un peu triste, le peu de photos.

Mention Bien


Menofmusic : dans la toile des Spiders from Mars

Artiste aux multiples facettes, David Bowie traverse les décennies avec classe, sachant surfer intelligemment sur les courants musicaux sans jamais perdre son âme. Si ce site francophone se consacre principalement à l'actualité présente du grand Ziggy, il revient aussi sur sa grande discographie, expliquant titre par titre la genèse des morceaux et le contexte de l'époque. L'autre partie intéressante du site tient dans les contributions écrites de fans, tout un chacun pouvant proposer des textes en rapport avec l'artiste.

Sobre, voire parfois aride en termes d'informations pertinentes, ce site est surtout destiné aux vrais fans de Bowie et risque assez vite de lasser les visiteurs occasionnels.

L'avis de la rédaction

On aime

Les infos complètes sur la discographie de Bowie, les contributions de fans.

On n'aime pas

L'absence de véritable biographie, le peu d'anecdotes.

Mention Assez bien


 

 

 

 01banner_vertical_blanc_ass14.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 accueil/association/services/promotion/contact/webmaster